La vaccination

La majorité des gens savent que la vaccination est un acte bénéfique pour la santé et qu’il est obligatoire surtout pour les enfants. Mais rares sont les personnes qui connaissent ce qu’est la vaccination, le mode de fonctionnement du vaccin, les types de vaccins, les vaccins obligatoires et ceux recommandés.

La vaccination est un acte médical qui consiste à introduire des dérivés d’agents infectieux (bactérie ou virus) chez une personne afin de stimuler son système immunitaire pour le protéger contre cet agent, et ceci par production d’anticorps. Le principe de cette thérapie est fondé sur la mémoire immunitaire, c’est à dire que à chaque fois l’agent infectieux en question recontamine le corps anciennement vacciné, la réaction immunitaire se réactive.

Il existe plusieurs types de vaccins qui peuvent être subdivisés en vaccins vivants atténués et vaccins inactivés. Les vaccins vivants comportent l’agent infectieux vivant toujours actif avec une virulence (agressivité) réduite, ainsi une fois introduit dans l’organisme il déclenche une infection qui est généralement bénigne sans risques. Les vaccins inactivés par contre contiennent des agents infectieux tués ou leurs toxines ce qui leurs permettent de déclencher une réaction immunitaire sans maladie.

Les vaccins vivants sont nombreux tels que les vaccins contre la fièvre jaune, la rougeole, les oreillons, la rubéole, la varicelle, la tuberculose (BCG), la poliomyélite (vaccin oral) ou les rotavirus. Ce type de vaccin doit être évité chez les personnes dont l’immunité est réduite tels les sujets âgés et les femmes enceintes.

Les vaccins inactifs sont le vaccin contre la grippe, l’hépatite A ou B, le vaccin injectable contre la poliomyélite, la rage, le choléra, la diphtérie, le tétanos, le méningocoque, le pneumocoque, la typhoïde, l’haemophilus et la coqueluche.

La voie idéale d’administration des vaccins est la voie injectable intramusculaire ou sous muqueuse, les contres indications de la vaccination sont limités aux allergies à l’un des composants du vaccin, sinon l’immunité réduite pour les vaccins atténués. Les effets secondaires sont peu nombreux et généralement tolérés : la fièvre, les arthralgies, une infiltration ou éruption cutanée, une adénite suppurée dans le site de drainage …

La vaccination est un moyen de prévention qui a prouvé son efficacité à l’échelle mondiale. Il confère une protection individuelle en limitant la contamination et en réduisant la gravité en cas de contact et une protection collective en évitant la dissémination causant des épidémies.

هيئة التحرير

قراءة السابق

ماذا نأكل في حالة الإصابة بالقولون العصبي؟

قراءة التالي

un gommage naturel qui respecte la peau