L’épilepsie

L’épilepsie est une maladie neurologique chronique qui se traduit par une activité électrique anormale du cerveau entraînant une perturbation temporaire de la communication entre les neurones par des petits courants électriques. La maladie peut apparaître à tout âge mais elle touche surtout les enfants et les adolescents.

L’épilepsie évolue par des crises répétées qui sont généralement de courte durée. En dehors de ces crises, le patient est normal. Dans environ 60 % des cas, les médecins ne sont pas en mesure de déterminer la cause exacte de cette maladie. On suppose qu’environ 10 % à 15 % de l’ensemble des cas aurait une composante héréditaire puisque l’épilepsie semble plus répandue dans certaines familles. Dans certains cas l’épilepsie peut être secondaire à une lésion cérébrale, comme une séquelle d’hémorragie, d’AVC, d’encéphalite ou de traumatisme, ou encore une malformation cérébrale.

Les crises peuvent être regroupées en deux grandes catégories : les crises partielles et les crises généralisées. Une crise est dite partielle lorsqu’elle se limite à une région déterminée du cerveau, la crise est dite généralisée lorsque l’activité neurologique anormale touche la totalité du cerveau.

Dans la plupart des cas, Les crises épileptiques généralisées prennent la forme des crises convulsives tonico-cloniques d’apparition brutale et de durée brève suivies d’une perte de conscience et une chute. Le patient peut mordre sa langue La respiration devient bruyante (ronflement). On observe aussi une perte d’urines. Parfois, elles se manifestent par un bref arrêt de contact (quelques secondes) se traduisant par une immobilité et une fixité du regard, on parle alors des absences. Le patient ne se rend compte de rien et n’en garde aucun souvenir.

Dans les crises partielles, les symptômes dépendent de la zone cérébrale touchée par la décharge : troubles du langage, troubles moteurs, sensoriels ou sensitifs, troubles de la mémoire…

Pour établir le diagnostic, le médecin examine le patient et interroge son entourage. Par la suite, un électroencéphalogramme est réalisé pour confirmer le diagnostic et orienter vers un type précis d’épilepsie : c’est l’examen de base dans le diagnostic.

Le traitement se base sur les antiépileptiques qui ont pour objet de faire disparaître les crises ou au moins de réduire leur fréquence et/ou leur intensité.

La rédaction

قراءة السابق

التهاب البنكرياس

قراءة التالي

طفلي يرفض الذهاب إلى المدرسة